Un coup d’œil aux essais routiers du Toyota RAV4 2019

15 juillet 2019,

Un coup d’œil aux essais routiers du Toyota RAV4 2019

Nous avons déjà couvert le Toyota RAV4 2019 dans un autre essai, maintenant nous avions envie de voir ce que les experts pensent du tout nouveau RAV4 2019, l’un des VUS les plus impressionnants à faire son entrée sur le marché cette année. Voyons cela de plus près avec les récents essais routiers du Toyota RAV4, maintenant plus puissant et plus spacieux que jamais.

 

La métamorphose est encore plus étonnante à l’intérieur, alors que les concepteurs ont réellement changé l’ambiance du RAV4. La ligne de conduite ici est de donner l’impression d’être au volant d’un véhicule prêt pour l’aventure. L’abondance de surfaces moelleuses, les caoutchoucs omniprésents et cette planche de bord beaucoup plus jolie que l’ancienne sont tous des éléments qui plaisent dès le premier coup d’œil. De plus, le constructeur offre beaucoup plus d’agencements de couleur à bord de son nouvel utilitaire. Ici aussi, Toyota cherche à différencier les modèles : le Trail a droit à des bandes orangées un peu partout, tandis que l’Hybride privilégie le bleu. Finalement, le modèle Essence est plus sobre.

 

J’aime bien la planche de bord, et ce, même si le design est semblable à celui d’une majorité de véhicules récents. L’écran tactile ressort de la portion centrale, à la manière d’une tablette intelligente. Les boutons qui permettent de naviguer plus facilement à travers les menus du système d’infodivertissement sont à mon avis trop petits. Mais bon, un conducteur doit aussi garder les yeux sur la route, et non pas seulement sur son écran! J’aime également la position du levier de vitesse (à droite) qui libère de l’espace pour la molette de gestion de motricité et/ou les boutons de modes de conduite Eco, Normal et Sport situés plus près du conducteur. D’ailleurs, on remarque la présence d’un frein à main électrique.

 

Les sièges de la première rangée sont très confortables et procurent même un bon support dans les courbes. À l’arrière, la banquette 60/40 est assez moelleuse pour les longs trajets, mais celle-ci ne se replie pas complètement à plat pour le chargement d’objets plus encombrants. Finalement, le coffre gagne quelques litres par rapport à la génération précédente, et ce, malgré les dimensions similaires du RAV4. Franchement, je dois lever mon chapeau aux concepteurs de l’habitacle du RAV4. Il règne une impression de qualité à bord et c’est tant mieux ainsi! – RPM

 

---

 

Pour animer ce RAV4 assemblé à Cambridge, en Ontario, Toyota a recours à un 4-cylindres de 2,5 L, comme pour le modèle antérieur. Ce moteur que partage la berline Camry a toutefois un taux de compression plus élevé qu’auparavant (13,0 plutôt que 10,4:1). De plus, il livre 203 ch et 184 lb-pi, ce qui représente un gain de 27 ch et12 lb-pi. Comme pour la Camry, il est jumelé à une nouvelle boîte de vitesses automatique Direct Shift à 8 rapports, qui remplace une boîte qui en avait 6.

Ce nouveau groupe motopropulseur rend le RAV4 plus frugal, comme en témoignent les cotes de consommation moyenne publiées par Ressources naturelles Canada (RNCan). Qu’il s’agisse d’un modèle à deux ou quatre roues motrices, on observe une diminution de la consommation d’environ 13% comparativement aux anciens modèles. Dans le cas des modèles hybrides, dont nous ferons l’essai plus tard cette année, la diminution atteindrait 17%, selon RNCan – Guide Auto Web

---

Sous le capot, la cylindrée demeure la même (2,5 litres), mais la puissance passe de 176 à 203 chevaux. Celle-ci transite vers les roues motrices via une boîte automatique à 8 rapports (elle en comptait 6 autrefois). Sans surprise, le RAV4 repose sur l’architecture globale (nom de code TNGA) sur laquelle reposent toutes les dernières créations de la marque.

Sans faire l’objet d’une métamorphose, le RAV4 se révèle plus agréable à conduire, un brin plus dynamique – rien pour inquiéter le CX-5 cependant – et surtout plus silencieux au quotidien. La suspension peut rivaliser avec nombre de berlines et permet de virer correctement à plat, sans tangage, roulis, ni mouvements de caisse intempestifs. En ville, le RAV4 est agile et suffisamment vif pour que l’on éprouve un peu d’agrément. – EcoloAuto

Contactez-nous dès aujourd’hui chez Chomedey Toyota afin d’en savoir plus sur le nouveau Toyota RAV4 2019!

Contactez-nous

D’autres articles à lire

La nouvelle Toyota Supra GR 2020 est officiellement arrivée +

31 juillet 2019,

La nouvelle Toyota Supra GR 2020 est officiellement arrivée

Cela faisait très longtemps que nous l’attendions, cette nouvelle Toyota Supra GR 2020. Il est maintenant passible de passer votre commande et mettre dans votre garage l’une des voitures les plus célèbres de l’histoire et l’une des plus attendues de la nouvelle année. Les performances sont au cœur de l’ADN de la Supra et la nouvelle génération ne fait pas exception à la règle. Alimentée par un... Lire la suite
Les cinq VUS Toyota 2019 neufs en résumé +

19 juillet 2019,

Les cinq VUS Toyota 2019 neufs en résumé

Vous êtes à la recherche d’un véhicule utilitaire sport spacieux, confortable, luxueux et polyvalent? Venez découvrir les nouveaux VUS Toyota neufs 2019 chez Chomedey Toyota à Laval. Il existe un modèle de VUS pour tous les goûts avec différentes caractéristiques incluant les capacités hors route, le confort, l’espace de chargement ou encore le luxe. Peu importe le VUS Toyota, cependant, la... Lire la suite